Mère Nature, le retour à la terre et toutes ces conneries

La fille qui rejouait Le Grand Bleu dans les égoûts de Bazouge-La-Pérouse avec un tuba et des palmes de chez Decathlon

Hier, on a constaté des problèmes avec notre électricité campagnarde.

J’étais en train d’écrire des grosses bêtises sur mon blog (une blague à propos du Père Paul, qui est le curé de la paroisse d’à côté et qui est parti à la prison de la ville pour des histoires de sexe avec la truie de madame Nedelec, ça a bien mis le bazar au village et tout le monde en parle au bar- tabac-PMU « Chez Nénesse » qui est l’endroit où les gens du village font de la politique après la messe).

J’étais en train d’écrire « et puis après, ça a fait des histoires » quand tout à coup, mon ordinateur a fait « POUF » et puis il s’est éteint sans prévenir. A l’étage, j’ai entendu plein de gros mots et puis un grand « boum », et puis encore plein de gros mots et c’était Loutre qui avait plus de lumière dans la douche.

Moi, j’étais pas jouasse d’avoir perdu tout mon travail d’humour et de grande finesse et je commençais déjà à pleurer et à envoyer des objets contre le mur pour apaiser la frustration qui grandissait dans le dedans de moi, et Loutre a descendu l’escalier à poil et y’avait une grosse bosse toute bleue sur son front et de l’eau qui dégoulinait sur les marches, ça faisait « splitch » et « floc ».

Lire la suite
Catégories : Mère Nature, le retour à la terre et toutes ces conneries | Un commentaire

La fille qui commençait une collection pas banale apte à la mener vers un divorce sanglant (si quelqu’un a les coordonnées d’un bon avocat ?)

 

 

Hier, Loutre devait aller dans le dressing de notre maison pour prendre des vêtements tout propres.

Le dressing, c’est une petite pièce juste à côté de notre chambre, où Loutre range tous ses habits. Moi aussi j’y mets des pantalons et des teeshirts et des culottes et des chaussettes, mais Loutre a beaucoup insisté sur le fait qu’on devait vraiment séparer l’espace en deux parties à cause de mon sens très personnel du rangement.

– Voilà TA moitié, tu en fais ce que tu veux. Et là c’est MA moitié.
– Je vois pas pourquoi on devrait faire dressing à part, alors qu’on a le même compte en banque et le même lit.
– Parce que sur notre compte en banque et dans notre lit, je n’ai pas encore trouvé de manettes de console de jeu, de balles de tennis, de figurines en plastique, d’emballages de chips vides ou de boîtes de thon.
– C’est très exagéré, la boîte de thon je l’avais juste posée sur l’étagère le temps de me mettre en pyjama, je l’ai oubliée.
– A la base POURQUOI tu étais montée avec une boite de thon OUVERTE ?
– Bah je sais plus, ça devait être un snack nocturne pendant que je jouais à Skyrim.
– Je regrette d’avoir posé la question.

Lire la suite

Catégories : Mère Nature, le retour à la terre et toutes ces conneries | 2 Commentaires

La fille qui déclenchait une couvade psychosomatique et prenait ça pour un problème thyroïdien

Depuis trois semaines, à la maison, on voyait plus beaucoup nos poules.

D’habitude elles sont tout le temps en train de faire des bruits bizarres qui rappellent un peu le public des émissions de Cyril Hanouna, elles courent dans tous les sens comme des débiles et puis elles grattent la terre pour manger du caca et des choses mortes (comme le public des émissions de Cyril Hanouna).

Mais là, ben c’était très très silencieux et on savait pas trop si elles étaient vivantes, mortes ou dans la phase dépressive d’une PMD.

Du coup, on voyait seulement le coq, qui s’appelle Giovanni et qui était tout triste.

Il se trainait un peu comme un chômeur de longue durée, et même que j’ai voulu aller lui donner un peu de Xanax mais c’est Loutre qui m’a arrêtée en me tapant fort sur la tête et en me criant très fort « Non mais t’es pas un peu FOLLE des fois » (j’ai voulu lui parler du risque suicidaire, mais j’ai pas osé parce que Loutre n’a pas beaucoup de connaissances en psycho-pathologie des gallinacés) (moi j’ai lu « La psychose de la Wyandotte et de la Welsumer: comparatif des tableaux cliniques » trois fois).

Lire la suite

Catégories : Mère Nature, le retour à la terre et toutes ces conneries | Un commentaire

La fille qui venait de jouer la date de son décès au Loto

 

Aujourd’hui, c’était le premier jour du reste de ma vie et j’ai très envie de te raconter parce que c’était pas un jour comme tous les autres.

J’étais en vacances depuis deux jours et déjà, j’avais plein de choses pas drôles à faire, comme contacter mon assureur pour le petit accident que j’ai eu avec ma voiture lundi (je sais très bien conduire, j’ai juste eu un tout petit peu de mal à avoir le permis mais c’était y’a longtemps ça) et aussi trouver un expert qui voudrait bien venir dans ma campagne pour prendre des photos de ma voiture en évitant les cacas des vaches et le fil électrique du Claude (qui est réglé sur « carboniser »).

Donc déjà en me levant, j’étais pas jouasse et Loutre a tout de suite pris un bouquin de 800 pages pour se confiner dans la chambre, histoire de pas avoir à me croiser dans l’escalier.

Lire la suite

Catégories : Mère Nature, le retour à la terre et toutes ces conneries | 4 Commentaires

La fille qui célébrait la chute de la Station Mir avec Paco Rabanne au fond du jardin en sirotant une Kronenbourg tiède

 

L’autre jour, j’ai invité Tante Julia à la maison.

Tante Julia, c’est pas vraiment ma tante vu qu’elle est plus jeune que moi, mais juste j’aime bien l’appeler comme ça (c’est parce que j’aime bien Mario Vargas Llosa, qui est un écrivain à ne pas mettre entre toutes les mains) (si tu ne comprends pas la référence, je ne peux rien faire pour toi).

Tante Julia, elle croit très fort à la Fin Du Monde, qui va nous tomber dessus parce qu’on est tous une grosse bande de connards pollueurs assassins, qu’on vendrait nos mères pour une console de jeu et qu’on mange des Big Mac qui nous donnent du diabète et font mourir les vaches.

Elle et moi, on s’était jamais rencontrées pour de vrai, mais on parlait beaucoup de la Fin du Monde sur Facebook, des poussins qui sont broyés pour qu’on puisse manger des omelettes au fromage et des agneaux qui sont égorgés pour qu’on puisse mettre le fromage dans les omelettes.

Lire la suite

Catégories : Mère Nature, le retour à la terre et toutes ces conneries | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.