Mère Nature, le retour à la terre et toutes ces conneries

La fille qui avait soudain très envie de boire un Nescafé tiède en soufflant dans une flûte de Pan

Parce qu’une blogueuse populaire et glamour a besoin de te faire savoir qu’entre deux défilés de mode et trois ventes privées, elle sait rester simple et aime se ressourcer en toute humilité lors de promenades bucoliques et rafraîchissantes au fin fond de notre bon terroir où il n’y a que des ploucs et même pas une boutique Pimkie.

J’ai très envie de te faire partager mon excitation qui est en rapport avec mon imminent départ en week-end anticipé.
Si j’étais malhonnête et sans scrupules, je te raconterais qu’avec Loutre, on s’en va cinq jours à Venise dans la suite DSK de l’hôtel Danieli, que c’est parce que Thomas Cook m’a suppliée d’y aller gratuitement pour pouvoir leur écrire un billet sponsorisé après, qu’en plus ils nous offrent le champagne à volonté, que le cousin de ma tata Jacqueline était le secrétaire particulier de François Mitterrand et que John Carpenter vient de me proposer d’écrire le scénario de la suite d’Into the mouth of madness (j’ai dit non parce que j’ai déjà trop de boulot à réécrire celui de Terminator 5 pour James Cameron).
Bon, en vrai, on part trois jours quelque part dans les environs de Loc-Maria Plouzané, où il y a la plage de Porsmillin  qui est très prisée pour la pratique du surf et du bodyboard. C’est juste dommage que je ne pratique ni le surf, ni le bodyboard. Et aussi que l’eau, elle soit à deux degrés. Sinon, je crois qu’on en aurait beaucoup profité. La suite, merde!

Catégories : Mère Nature, le retour à la terre et toutes ces conneries | Étiquettes : , , , , , , , | 16 Commentaires

La fille qui venait de perdre la finale du Koh-lanta local avec brio

Je t’ai déjà raconté comment on avait rencontré Bob, et aussi comment on avait visité sa longère rénovée, son étang, son moulin et son four à pizza du seizième siècle.
Donc tu sais aussi que Bob et Salima, c’est devenu des copains, et ça ne va pas trop t’étonner qu’on se soit tous retrouvés pour fêter le quinze août et la montée de la Vierge à coups de flammekueche et de riesling (oui parce que Salima est originaire de Strasbourg, comme tu l’avais deviné rien qu’à cause de son prénom).
La maison de Bob et Salima est vraiment isolée, ce qui est très agréable quand tu n’as pas de tendances dépressives ou suicidaires. En général, tu n’entends que les oiseaux (des rapaces, des sittelles torchecul, ce genre d’animaux) et c’est très reposant. Sauf hier, où on nous avait pas prévenus que c’était le jour où les motards allaient célébrer la Madone. La suite, merde!

Catégories : Mère Nature, le retour à la terre et toutes ces conneries | Étiquettes : , , , , , , , , | 19 Commentaires

La fille qui allait faire repeindre son plafond par Jason Bourne (Full Metal Jacket in my kitchen)

Avec Loutre, on a déjeuné chez une de ses collègue de boulot, l’autre jour.
Le genre de collègue qui porte un uniforme et qui se met au garde à vous comme dans Le jour le plus long (ou La Septième Compagnie, selon comment tu ressens la chose militaire dans le dedans de toi).
Moi, les uniformes, j’avoue que ça m’a toujours un peu donné des boutons, mais c’est essentiellement parce que le docteur Pilchard, qui m’a opérée des végétations quand j’avais sept ans, en portait un, d’uniforme. Depuis, je sais pas, c’est peut-être un genre de refoulement lacanien pré-pubère qui refait surface ponctuellement, chaque fois que je vois un mec en uniforme je me mets à trembler comme une feuille en beuglant « Nan, pas les trous de nez, ça rentrera jamais! » (oui parce que pour les végétations, on te rentre l’équivalent d’une pompe à vélo en acier trempé dans les narines et on te l’enfonce jusqu’à la garde au fond de la gorge, c’est un peu comme dans Alien sauf que rien ne te sort par la cage thoracique, à la fin c’est par le larynx que tout repart à l’air libre).

La suite, bordel!

Catégories : Mère Nature, le retour à la terre et toutes ces conneries | Étiquettes : , , , , , , , | 31 Commentaires

La fille qui t’expliquait la véritable histoire de la Genèse (ou comment Dieu a créé le psoriasis, le rap et Eva Braun)

Un jour que Dieu s’emmerdait grave, Il s’est mis à repenser à toutes ces petites choses complètement inutiles et particulièrement agaçantes qu’Il avait créées juste pour emmerder le monde, comme l’eczéma, les polyphonies corses, le bourdonnement des moustiques dans le noir ou Dieudonné.
Dieu, ça Le faisait bien marrer de nous imaginer en train de nous grater comme des hystériques avec I Muvrini en musique de fond. Et comme Il est très spontané et aussi sacrément blagueur, Il en a même rajouté une couche en inventant les productions Europacorp et Valérie Damidot. Mais au bout d’un moment, Dieu a recommencé à s’emmerder grave. Alors Il s’est demandé ce qu’Il pourrait bien créer de nouveau pour bien nous pourrir la vie, attendu que c’est à peu près tout ce qui arrive à Le faire bicher entre deux tournois de catch féminin.
Et puis un jour, Dieu a eu la plus grande idée de toute Sa métaphysique existence:
Il a créé le chat.

La suite, merde!

Catégories : Mère Nature, le retour à la terre et toutes ces conneries | Étiquettes : , , , , , , | 39 Commentaires

La fille qui avait découvert que Trente Millions d’Amis est une grosse arnaque


Avec Loutre, on a passé un chouette week-end. On était en Normandie.

Alors oui, je sais, ça vaut pas le tout dernier spa de luxe à Agadir, là où se bousculent blogueuses influentes et gigolos aux corps huilés comme des gladiateurs antiques ou des catcheurs turcs en préretraite. La suite! La suite!

Catégories : Mère Nature, le retour à la terre et toutes ces conneries | Étiquettes : , , , , | 18 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.