Varices, hémorroïdes et autres joies indescriptibles de la maternité

La fille qui hésitait vaguement à comparer son expérience de la maternité à celle de Rosemary Woodhouse

Quand Phlegmon était plus jeune, comme y’avait pas de COVID, on se fendait parfois d’une colo très hype en été.
Par exemple, y’a deux ans, Loutre et moi on lui a proposé de visiter l’Afrique du Sud, pour se reconnecter avec ses racines Noires et découvrir les histoires horribles de l’Apartheid et tout ça.
Et comme on avait passé trois semaines sans nouvelles, ben quelques jours avant son retour on lui a quand même envoyé un SMS à vingt balles qui disait : « T’as aimé ? Retour toujours prévu après-demain ? T’as visité le musée de l’Apartheid ? La maison de Mandela ? T’as pensé à ton arrière-grand-mère et à ton grand-père ? ».
On a attendu longtemps la réponse. Très longtemps. Du coup on a préféré monter se coucher, mais y’a mon iPhone qui nous a réveillé à trois heures du matin avec un SMS qui disait « Tkt, tout OK. GT en boîte ce soir donc pas vu ton SMS. Ici KFC cool et moins cher ! Retour OK le 24. C ki Mandela ? »
On s’est regardé avec Loutre, et on a allumé la télé pour regarder le télé-achat en sanglotant.

Lire la suite
Catégories : Varices, hémorroïdes et autres joies indescriptibles de la maternité | 2 Commentaires

La fille qui regrettait un peu d’avoir négligé l’hystérectomie totale

Parce qu’une blogueuse populaire et glamour aime glisser de temps en temps un billet acidulé et fashion à propos de sa fille prénommée Cyclamen ou Cerise (et te refourguer par la même occasion deux ou trois articles Petit Bateau©, ça paye le week-end à Hossegor)

Dimanche, on a fêté l’anniversaire de Phlegmon (c’est ma fille).
Avant, quand on fêtait l’anniversaire de Phlegmon, on invitait ses copains et on les emmenait chez « Youpi les Babous », qui est un genre de SPA pour enfants dans une zone industrielle perdue dans la campagne. Là, on les mettait dans des sortes de cages remplies de boules de toutes les couleurs et de trampolines, ils étaient promenés et nourris par un jeune homme attardé qui avait un badge fluo avec « Sébastien, animateur-Youpi-tralala » écrit dessus, et puis on se barrait bien vite pour aller chez Nénesse, qui est le café du coin de la rue près de ma maison. Au bout de quatre ou cinq heures, on allait les récupérer la mort dans l’âme et puis on les ramenait chacun chez soi. C’était très pratique, même si dans la voiture c’était parfois difficile de respirer à cause de l’odeur d’urine, de pieds et de transpiration. A la fin de la journée, Sébastien l’animateur il avait toujours l’air de sortir d’Oranienburg-Sachsenhausen ou d’être en phase terminale d’une maladie rare, je trouvais ça plutôt bizarre.
La suite, merde!

Catégories : Varices, hémorroïdes et autres joies indescriptibles de la maternité | Étiquettes : , , , , , | 20 Commentaires

La fille qui avait assisté à une réunion Tupperware patronnée par Sainte-Fistule

Parce qu’une blogueuse populaire et adulée ne fréquente évidemment pas les mêmes cercles que toi et qu’elle aime te le faire subtilement sentir.

Hier, je suis allée à la réunion des parents d’élèves de Sainte-Fistule.
Les parents d’élèves de Sainte-Fistule, c’est souvent des gens qui rigolent pas beaucoup, j’ai remarqué ça. Tous les ans, ils se retrouvent avec les nouvelles maîtresses pour discuter du programme scolaire, du prix de la cantine et des problèmes de boisson du Père Gontran, qui est le curé de la paroisse de Sainte Fistule et aussi le professeur d’éducation religieuse (mais c’est pas obligatoire, c’est pour ça que Phlegmon a pris l’option piscine à la place).
La réunion des parents d’élève, ça dure toujours trois plombes et ça se termine toujours comme dans une B.D d’Astérix le Gaulois, avec des gens bien habillés qui s’envoient des cahiers et des livres « Jésus t’apporte la Lumière » à  la gueule.

La suite, merde!

Catégories : Varices, hémorroïdes et autres joies indescriptibles de la maternité | Étiquettes : , , , , , , | 44 Commentaires

La fille qui avait failli se barrer dans un cinq étoiles à Marie-Galante

– Allô?
– Allô, c’est bien l’hôtel « JeBranleRien » situé sur la plage de SuceMoiLeGrosOrteil, aux Antilles?
– Oui.
– Ici c’est La Chose, je vous appelle depuis l’Armorique, où qu’on se caille un peu les miches depuis la fin du mois d’août dernier, rapport au climat océanique et à l’influence des courants et des vents marins de l’atlantique qui modère les variations diurnes et saisonnières des températures.
– Vous êtes bretonne?
– Non, parisienne, mais j’ai déménagé en Bretagne l’année dernière.
– Et ça vous plaît?
– Bah à part les cumulonimbus et tout le bordel, ouais, ça nous change. Avant on habitait là où les garçons de plus de huit ans portent des jeans qui donnent l’impression qu’ils viennent de faire caca dedans et des casquettes à l’envers, ils s’appellent tous Mouloud, Boubacar ou Kevin. Maintenant, on vit là où les garçons sont tous rouquins avec des oreilles décollées, ils s’appellent tous E’ouann ou Maelig et sont diagnostiqués alcooliques chroniques à partir de douze ans. C’est exotique. Mais je vous appelais pas pour causer triskell et Dan Ar Braz, mon bon. Je voudrais faire une réservation. La suite, merde!

Catégories : Tourista, fièvre jaune et crash aériens, Varices, hémorroïdes et autres joies indescriptibles de la maternité | Étiquettes : , , , , , , | 28 Commentaires

La fille qui trouvait que les jeux vidéos pour enfants sont décidément très cons

Ma gamine a un chien.
Pas l’obsédé sexuel priapique régurgiteur de croquettes que nous appelons affectueusement Ted Bundy et qui visse amicalement sa truffe humide entre toutes les paires de fesses de mon quartier d’Armorique dans le but de faire connaissance et de te prendre sauvagement, là, tout de suite, si affinités.
Non.
Ma gamine a un labrador.
Un labrador virtuel qui fait pipi et caca dans sa console de jeu en plastique.
Un labrador virtuel qui couine, gémit, aboie et vomit ses croquettes comme un vrai. La suite, merde!

Catégories : Varices, hémorroïdes et autres joies indescriptibles de la maternité | Étiquettes : , , , , , , , , , | 28 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.